Webmaster et référencement naturel

par | Oct 3, 2022 | SEO | 0 commentaires

Webmaster qui travaille une stratégie de référencement naturel SEO

Lorsqu’il est question d’envisager la création d’un site internet par un webmaster, la question du référencement naturel fait vite son apparition.

Cependant, vous avez peut-être entendu parler de différents intervenants comme le webmaster et le référenceur pour faire du SEO.

L’objectif de cet article est de voir en détail le « qui fait quoi ? » afin que vous ayez les idées beaucoup plus claires.

Webmaster et prestataire en référencement naturel (référenceur) : deux métiers distincts

Voici une confusion qui revient très souvent et dont je suis confronté en tant que webmaster.

Bon nombre de prospects pensent que le webmaster gère en intégralité le référencement du site dont il a la charge.

Il faut cependant nuancer ici les choses, car la réalité n’est pas vraiment comme ce qui vient d’être cité.

Alors certes, tout webmaster sérieux se doit d’intégrer une partie optimisations SEO à sa prestation.

Cependant, le travail de référencement ne s’arrête pas là pour autant.

Vous pouvez tout à fait envisager de confier votre SEO à un prestataire en référencement naturel (référenceur) après la conception de votre site.

Constat d’une idée reçue sur le lien entre le webmaster et le référencement

Le constat est souvent la même : beaucoup de personnes pensent qu’une fois un site mis en ligne, les premières positions dans les résultats de recherche sont aussitôt acquises.

La réalité est cependant tout autre.

Le référencement naturel est une stratégie qui nécessite une vision et un investissement sur le long terme.

Beaucoup de professionnels du SEO vous le diront (et moi-même), c’est une stratégie qui demande sur toute la durée de vie d’un site :

  • Du temps
  • Du travail
  • De la persévérance au quotidien

Cela veut donc dire qu’il ne faut pas s’attendre à des miracles sur un site fraichement créé.

D’autant plus qu’un tel site n’a pas encore d’autorité ni n’a fait ses preuves aux yeux des moteurs de recherche.

Cependant, le jeu en vaut la chandelle.

Le SEO est une excellente stratégie pour acquérir du trafic qualifié et donc peut-être vos prochains prospects et clients.

Mon objectif ici n’est pas de dresser un tableau noir, mais plutôt d’attirer votre attention sur la réalité du référencement naturel.

Le but est que vous y soyez bien préparé en étant conscient des moyens humains et/ou financiers à prévoir avant d’en récolter les fruits.

Ainsi, je souhaite expliquer à travers cet article à quoi s’attendre en termes de SEO sur un site fraichement conçu par un webmaster.

Je veux également expliquer à quoi il faut se préparer sur le long terme après la mise en ligne du site et notamment en envisageant les services d’un référenceur (ou vous-même).

Ce que peut apporter un webmaster dans une stratégie de référencement SEO

Désormais, vous vous dites peut-être après ce constat : si à la mise en ligne de mon site je n’ai pas un SEO phénoménal, est-ce qu’un webmaster est une solution à mon problème ?

La réponse est oui, car son rôle dans la conception de votre site internet est de vous livrer un site construit sur de bonnes pratiques.

Je vous propose justement de voir ensemble en quoi consistent ces bonnes pratiques dans la suite de l’article 😉

Webmaster VS référenceur

Ordinateurs d'un webmaster et d'un référenceur afin de travailler sur un projet web comprenant une stratégie en référencement naturel

Certes, le webmaster à un rôle important à jouer.

Cependant, selon chaque projet, il peut être judicieux qu’un référenceur prenne le relais suite à une conception.

Il peut donc pour poursuivre le travail d’optimisations et effectuer un réel suivi SEO.

C’est sur ce point-là que nous voyons la réelle distinction entre les deux professionnels.

Je précise que cette façon de procéder n’est absolument pas obligatoire ni la norme.

Gardez bien en tête que chaque projet est différent, chaque personne à des capacités, des besoins et moyens différents, etc.

Il se peut vous soyez à l’aise pour gérer vous-même le SEO de votre site après sa conception.

Notez cependant qu’il faut de réelles compétences sur le sujet pour être transparent avec vous.

À l’inverse, certains peuvent ressentir un réel besoin de se faire accompagner par un professionnel pour gérer cela.

En conclusion : Le webmaster gère certains aspects du SEO pendant la conception et le référenceur gère tout le SEO du site après la conception.

Zoom sur le métier de webmaster

Comme évoqué précédemment, le webmaster à un rôle clé dans la réussite SEO d’un site.

Cependant, gardez cela en tête : le but du webmaster est avant tout de vous proposer une prestation de conception de site internet et non une position précise dans les résultats de recherche.

Le métier de webmaster consiste donc en cela et il est important de bien l’appréhender afin de mieux comprendre qui fait quoi.

Cependant, tout concepteur de site web sérieux se doit lors de la création de réaliser le site selon les bonnes pratiques de SEO.

Celles-ci s’implémentent en parallèle de la conception et éventuellement à l’aide d’outils SEO.

Le but du webmaster et donc de livrer un site performant, fluide et au design professionnel.

La composante SEO vient quant à elle s’ajouter à cela, mais elle n’est pas le cœur de métier du webmaster.

Zoom sur le métier de référenceur

Le référenceur quant à lui prend généralement en charge un site après sa conception.

Il peut arriver également qu’il s’occupe aussi de la réalisation du site.

Cependant, comme pour le cas du webmaster qui n’a pas pour cœur de métier celui du référenceur, le référenceur lui aussi n’a pas pour cœur de métier celui du webmaster.

En effet, à chacun son métier et à chacun ses points forts.

Une fois un site pris en charge par le référenceur après un éventuel audit, ce prestataire a pour mission d’assurer un suivi SEO.

Il utilise pour cela des outils spécialisés en référencement naturel.

L’intérêt de ce suivi est de veiller notamment à la progression des positions du site dans les résultats de recherche (SERP).

Cependant, ces outils SEO permettent plus généralement en plus du suivi des positions :

  • Analyse de la concurrence
  • Simulations de mots-clés (volumes de recherche et difficultés)
  • Suivi de l’autorité du site (acquisition des liens externes)
  • Recommandations d’optimisations techniques sur le site

Ainsi, le rôle du référenceur est clairement de se focaliser sur l’aspect SEO d’un site.

Son objectif principal est donc de le faire évoluer dans les SERP sur le long terme.

Généralement, un référenceur propose des prestations sur une période définie (6 mois, 1 an, etc.), car le suivi des résultats et ses interventions régulières sur le site nécessitent cela.

Ce que peut et doit prévoir le webmaster sur le volet référencement lors de sa prestation

Intégration des bonnes pratiques de référencement naturel SEO par un webmaster

Je vous propose désormais de voir ensemble en quoi consiste concrètement l’action du webmaster sur la partie référencement lors de sa prestation.

Les optimisations SEO présentées ici peuvent varier d’un webmaster à l’autre.

Vous avez néanmoins ici la base minimale à prévoir pour tout travail sérieux.

Enfin, il faut veiller à distinguer les optimisations on-site (on-page) qui sont interne au site et off-site (off-page) qui sont externe au site.

Pour ce qui est du on-site, cela est prévu par le webmaster lors de la conception, mais également par le référenceur après la mise en ligne.

En ce qui concerne l’off-site, c’est le référenceur qui s’en occupe après la prise en charge du site.

Optimisations du webmaster en référencement on-site lors de la conception

Tout webmaster et référenceur se doit d’effectuer des optimisations on-site.

Je vous propose ici de voir ensemble ces différentes optimisations qui sont faites lors d’une conception de site web et donc généralement par le webmaster.

Celles-ci sont facilement réalisables étant donné qu’elles sont internes au site.

Il donc possible d’avoir la main dessus afin d’y travailler.

Ces optimisations SEO sont généralement appliquées avec l’appui d’outils tels que Ubersuggest ou encore Yoast SEO.

Il en existe des dizaines sur le marché dont beaucoup font plus ou moins la même chose.

La recherche de mots-clés

Avant même de se lancer dans la rédaction de contenu pour les différentes pages du site, il convient en amont d’effectuer des recherches de mots-clés afin d’étudier les possibilités de positionnement dans les SERP.

Un contenu, peu importe le type (page, article de blog, fiche produit, etc.), doit être optimisé pour un mot-clé principal.

L’objectif de la recherche préalable est donc de s’assurer que le sujet à traiter est effectivement recherché par les internautes.

Il faut aussi vérifier que la concurrence sur les SERP reste relativement modérée.

Les deux critères principaux pour le choix du mot-clé principal sont donc les suivants :

  1. Volume de recherches mensuelles
  2. Difficulté de positionnement

Le but est donc de cibler des mots-clés avec le volume le plus intéressant possible, tout en essayant d’opter pour ceux ayant le score de difficulté le plus bas possible.

Enfin, il faut penser à privilégier les mots-clés de longue traine que ceux de courte traine.

Cela s’applique surtout pour un nouveau site n’ayant pas d’autorité pour faire face à des mastodontes présents depuis très longtemps.

Le principe de courte / moyenne / longue traine pourrait cependant faire l’objectif d’un article entier.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, n’hésitez pas à consulter les explications d’Olivier Andrieu, ça en vaut la peine.

L’intégration de mots-clés

Une fois la recherche de mots-clés effectuée, il est désormais possible de partir sur de bonnes bases.

Cela passe donc par leur intégration aux endroits stratégiques des pages.

Pour rappel, chaque page, article de blog, fiche produit ou autre doit être optimisé pour un seul mot-clé principal (celui pour lequel la recherche préalable est effectuée).

Sachez également qu’il faut prévoir des mots-clés secondaires afin d’enrichir encore plus le contenu.

Cela donne un véritable contexte au contenu pour les robots des moteurs de recherche.

Si nous revenons à l’intégration de mots-clés (principal et secondaires), cela doit se faire selon certaines bonnes pratiques.

Il faut donc principalement les intégrer au sein des éléments suivants :

  • Au début de la balise « title » : le lien bleu cliquable au sein des résultats de recherche
  • Attribut méta description : descriptif juste en dessous de la balise title
  • Titre H1 : titre principal du contenu au sein de la page à l’intérieur du site (impact fort)
  • Première phrase au sein de la page
  • Titres H2, H3 : titres secondaires (impact moyen)
  • Titres H4, H5 et H6 : titres de bas niveau (impact faible)
  • Zones de texte
  • Attributs « alt » des images : descriptif des images pour faciliter l’accessibilité et la compréhension pour les personnes malvoyantes

Notez bien que cette intégration doit se faire de manière mesurée et qu’il ne faut absolument pas faire du bourrage de mots-clés.

En plus de ne pas faire ses preuves, ce genre de techniques peut plus vous pénaliser qu’autre chose, à bannir donc.

Un bon contenu est un contenu naturel et agréable à lire pour le lecteur, mais tout en étant optimisé pour les moteurs de recherche.

Le challenge consiste donc à trouver un juste milieu et un équilibre entre les deux afin de contenter les deux parties.

L’enrichissement du champ sémantique

À partir du mot-clé principal ainsi que des mots-clés secondaires, il convient également de se pencher sur l’enrichissement du champ sémantique.

Cela a notamment pour objectifs d’offrir un contenu encore plus riche et plus qualitatif au lecteur.

Cet enrichissement donne également un contexte aux robots des moteurs de recherche lors de leur crawl de votre contenu.

Si par exemple votre contenu traite de création d’entreprise, vous pouvez utiliser des termes proches afin de compléter sémantiquement vos mots-clés : aides à la création d’entreprise, procédure pour ouvrir une entreprise, coût d’une création d’entreprise, être son propre patron, etc.

La diversité du contenu

Le facteur qualité n’est absolument pas à négliger lors d’un projet web et ce, que vous faites appel ou pas aux services d’un webmaster.

Une page avec divers éléments de contenu est souvent synonyme de qualité et donc de visiteurs qui restent sur votre site.

Cela envoie donc des signaux positifs aux moteurs de recherche sur la pertinence de votre site, car les visiteurs consomment votre contenu.

En plus de toute la partie textuelle, la diversité du contenu peut par exemple se faire par l’ajout de :

  • Images
  • Photographies
  • Infographies
  • Icônes
  • Vidéos
  • Podcasts, audios
  • Citations
  • Tableaux
  • Listes à puces, numérotées
  • Mises en gras / italique de certains passages

Je peux également ajouter à cela pour améliorer encore plus un contenu :

  • Une mise en page aérée
  • Des titres de différents niveaux pour hiérarchiser et structurer le contenu en différentes idées / thématiques

Nous sommes tous d’accord, il est beaucoup plus plaisant pour nous tous de consulter des contenus riches et variés que de tomber sur de gros blocs de textes imbuvables.

La machine à contenu

Lorsqu’une stratégie en référencement naturel est sérieusement envisagée, le webmaster peut également vous suggérer de prévoir une machine à contenu.

C’est un élément majeur qu’il convient d’envisager lors d’une stratégie SEO afin de booster son référencement.

Une machine à contenu est un endroit sur un site internet où il est possible d’y ajouter fréquemment du nouveau contenu.

La création de contenu

Avant d’aller plus loin, comprenez que l’ajout de contenu peut être hautement bénéfique pour votre référencement.

En réalité, chaque nouvelle URL (page, article de blog, fiche produit) est une adresse web que les moteurs de recherche peuvent ajouter à leur index.

Une fois ces URL indexées, elles peuvent être trouvables au sein des SERP et donc offrir des portes d’entrée vers votre site.

À partir d’une porte d’entrée, il est possible d’envisager diverses actions (marketing par exemple).

Souvent, l’objectif consiste à convertir ce trafic de visiteurs en prospects et clients.

Ainsi, plus vous ajoutez du contenu, plus vous avez des portes d’entrée au sein des résultats de recherche tels que ceux de Google.

Il faut cependant veiller à produire du contenu de qualité, apportant une réelle valeur ajoutée tout en étant optimisé pour le SEO.

Le blog comme solution

Si nous revenons à notre machine à contenu, il est vite possible de faire le lien avec le blogging.

Effectivement, l’espace blog au sein d’un site internet est une véritable machine à contenu qui permet de réserver une partie de son site à cela.

Cela permet en plus de ne pas avoir à se disperser et s’éparpiller dans tous les sens au sein de ses pages principales (généralement faites pour convertir).

Grâce au blog, vous pouvez traiter de divers sujets en rapport avec votre thématique, de façon catégorisée, de manière beaucoup plus souple et libre sans impacter le reste de votre site.

Il existe d’autres types de machine à contenu ou appellations que l’on peut retrouver sur le web telles que :

  • Ressources
  • Dossiers
  • Interviews
  • Vidéos
  • Podcasts

Le blog quant à lui reste le plus connu.

Le maillage interne / externe

Toujours dans l’optique de fournir le meilleur contenu possible, le maillage interne / externe peut également aider lors d’optimisations SEO.

Lors d’une création de contenu pour son site internet, il n’est pas toujours possible de traiter de fond en comble l’intégralité d’un sujet au sein d’un même contenu.

C’est justement là que le maillage entre en jeu.

L’idée est simple : lors d’une rédaction de contenu, il fait partie des bonnes pratiques de faire des liens vers des contenus annexes / complémentaires qui approfondissent encore plus le sujet.

Ces contenus annexes peuvent être présents au sein même de votre site (on parle de maillage interne) ou au sein d’autres sites (on parle de maillage externe).

En faisant cela, vous offrez diverses ressources à vos lecteurs en leur permettant de consulter du contenu en détail et en profondeur.

De plus, cela permet d’augmenter l’interaction avec le visiteur, de le garder plus longtemps sur le site (car il navigue de contenu en contenu), mais également de prouver que vous maitrisez votre sujet (image d’expert).

Concernant le maillage externe, il est recommandé d’ajouter quelques sources extérieures au site.

Il faut aussi veiller à ce qu’elles soient fiables et de qualité.

C’est donc un travail d’analyse à envisager à propos des sites vers lesquelles les liens externes sont pointés.

La responsivité

L’importance de la comptabilité d’un site internet aux petits écrans (mobiles, tablettes) n’est plus à démontrer.

Cela fait partie des optimisations indispensables de tout webmaster pour un meilleur référencement naturel.

Un site non responsive envoie des signaux négatifs aussi bien aux moteurs de recherche qu’aux internautes.

Il convient donc d’accorder une grande importance à cette compatibilité pour tous les écrans.

En effet, un site responsive offre une bien meilleure expérience utilisateur et une navigation beaucoup plus agréable.

Ainsi, vous gagnez la satisfaction des visiteurs venant depuis des petits écrans, c’est donc essentiel.

La sécurisation en HTTPS

Dans la liste des optimisations SEO pour améliorer et favoriser le référencement naturel d’un site il y a la sécurisation en HTTPS.

Pour faire simple, le passage d’un site en HTTP (non sécurisé) vers HTTPS (sécurisé avec cadenas sur le navigateur) se fait par la présence d’un certificat SSL installé pour le site en question.

Ce certificat SSL est souvent compris dans les offres des hébergeurs, n’hésitez donc pas à bien vérifier cet élément essentiel.

Un site en HTTPS permet de crypter les données échangées entre le client (vous) et le serveur (là où est hébergé le site).

Ainsi personne ne peut déchiffrer les échanges.

Cela est très important pour les sites récoltants des données sensibles (e-commerce par exemple).

Enfin, d’un point de vue moteurs de recherche, un site en HTTPS face à un site en HTTP aura plus de facilité à donner confiance et c’est bien normal.

La rapidité

Quoi de plus agréable pour un internaute que d’arriver sur un site qui se charge vite ?

Cela améliore significativement le taux de rebond (personnes qui quittent rapidement le site).

À l’inverse, vous vous en doutez, un site très long à charger fait fuir à vitesse grand V les visiteurs.

Vous commencez à comprendre maintenant au travers de cet article que tout ce qui améliore l’expérience utilisateur peut par la même occasion améliorer votre référencement naturel.

Le webmaster peut procéder à diverses optimisations afin d’accélérer un site internet :

  • Compression du poids et réduction des dimensions des médias (images, photos, vidéos)
  • Installation d’une extension de cache
  • Allégement, optimisations du code (JavaScript, CSS)

Enfin, ne négligez pas la performance de l’hébergeur chez lequel vous souscrivez.

J’ai à ce sujet rédigé un article pour vous expliquer en quoi consiste un hébergement.

J’en profite également pour adresser des conseils afin de le choisir au mieux 😉

Optimisations en référencement off-site après la conception

Passons désormais à l’autre grand axe des optimisations à effectuer : l’off-site.

Celles-ci sont généralement faites après la mise en ligne du site et se travaillent sur du long terme (toute la durée de vie du site).

Bien qu’un webmaster puisse intervenir dans les optimisations off-site, c’est bien souvent un référenceur qui s’occupe de cela.

Le travail du référenceur consiste à continuer le travail d’optimisations on-site qui est fait en conception (en général par le webmaster) et dont nous avons vu les principaux points, mais il doit également travailler en plus l’off-site.

Brièvement, l’off-site concerne des actions externes au site dont le référenceur peut intervenir, mais n’a en réalité pas la main dessus, car elles dépendent de sites externes.

Il est donc question ici pour le référenceur d’augmenter l’autorité d’un site en le faisant gagner en popularité.

Cela se fait principalement par l’acquisition de liens externes pointant vers le site dont il a la charge (attention, tous les liens ne se valent pas).

Il fait partie de son travail d’attirer des liens de qualité provenant de sites de qualité et si possible dans la même thématique.

Pour cela, il n’y a pas de secrets, il faut travailler dur et proposer le meilleur contenu qualitatif.

C’est comme cela qu’il est possible d’inciter d’autres sites à faire ces liens et qui sont donc en quelques sortes « un vote » pour un site.

Le webmaster doit livrer un site avec un référencement SEO-Friendly

Suivi des statistiques SEO après conception d'un site internet par un webmaster

Après avoir vu ensemble en quoi consiste :

  1. Le rôle du webmaster et notamment pendant la conception d’un site
  2. Le rôle du référenceur après la conception

Vous savez désormais ce que ces professionnels du web peuvent vous apporter.

À partir du moment où vous faites le choix de vous faire accompagner par un webmaster, pensez à vérifier ses méthodes de travail.

Comme dit précédemment, tout webmaster sérieux doit intégrer pleinement la composante SEO à sa conception.

C’est ce que j’applique moi-même chez Baleez et c’est ce qui permet de livrer un site SEO-Friendly (SEO compatible).

Avec le bon choix du webmaster pour votre référencement naturel, vous pouvez envisager de poursuivre votre stratégie SEO sereinement, car votre site sera conçu sur de bonnes pratiques.

Libre à vous ensuite de le confier à un spécialiste en référencement pour poursuivre le travail afin d’atteindre les meilleures positions dans les SERP.

La continuité du travail d’amélioration du référencement naturel

Mettre en place des moyens humains et/ou financiers pour votre stratégie de référencement naturel doit vous pousser à persévérer et à continuer votre travail d’amélioration sur le long terme.

En effet, les fruits de ce travail peuvent se faire attendre, mais sachez que la patience et la persévérance sont d’excellentes qualités en SEO.

Tirez profit de tout ce qui sera réalisé en optimisations on-site sur votre site en continuant d’améliorer toujours plus ce travail notamment via une machine à contenu que vous alimentez régulièrement.

Travaillez également votre off-site par de l’acquisition d’autorité en produisant du contenu de qualité, en créant des partenariats, etc.

Pour résumer : le SEO se travaille, s’améliore, s’optimise sur toute la durée de vie d’un site internet.

La possibilité de continuer l’accompagnement avec un référenceur

Nous sommes à la fin de cet article et vous comprenez désormais les principales différences qu’il y a entre le métier de webmaster et celui de spécialiste en référencement naturel : le référenceur.

Si après la livraison de votre site web par un webmaster vous sentez le besoin de vous faire aider pour développer au maximum votre SEO, pensez à consulter à ce moment-là un référenceur qui pourra vous accompagner pour cela.

En effet, cela ne s’improvise pas et il faut de véritables compétences dans ce domaine afin d’effectuer du travail de qualité et qui peut porter ses fruits.

Pour ma part, si vous avez besoin d’un webmaster en conception de site optimisé SEO comprenant toutes les bonnes pratiques présentées dans cet article, je suis à votre disposition afin d’échanger sur votre projet web.

Favicon Baleez

Zakaria, développeur web & fondateur de Baleez

Quelques mots de l’auteur…

Quand je ne suis pas sur un projet client, j’aime beaucoup préparer des articles de blog de qualité pour mes lecteurs 🙂

Bannière pour rediriger vers la page des prestations
Bannière pour rediriger vers la page Divi
Bannière pour rediriger vers la page de contact
Bannière pour rediriger vers la page Divi People
Bannière pour rediriger vers l'inscription à la newsletter
Accueil » SEO » Webmaster et référencement naturel

Découvrez d’autres articles qui peuvent vous intéresser

Exprimez-vous

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest